LA FSSE INTERVIENT AUPRÈS DU CONSEIL FÉDÉRAL POUR DES ASSOUPLISSEMENTS EFFECTIFS DANS LE SPORT ÉQUESTRE

19 avril 2021 17:30

Les assouplissements des mesures de protection contre le Covid-19 décidées par le Conseil fédéral pour le secteur du sport et entrées en vigueur le 19 avril 2021 ne représentent aucune amélioration notable de la situation du sport équestre et ils manquent de pragmatisme notamment en ce qui concerne l’organisation de concours au niveau du sport amateur. C’est pourquoi la FSSE a adressé ce jour un courrier au Conseil fédéral et à l’office fédéral du sport. 

Le nombre maximal de 15 personnes présentes ensemble sur un site exigé par l’ordonnance Covid-19 révisée rend presque impossible l’organisation de manifestations de sport amateur. Le fait même que cette disposition signifie de fait qu’aucun accompagnateur ou entraîneur ne peut être sur place pour s’occuper des athlètes et de leurs chevaux complique considérablement l’organisation d’une manifestation sûre et pertinente avec ce nombre réduit de personnes.  

La majorité des compétitions de sport équestres se déroulent sur un grand terrain à l’extérieur et la distance entre les participants, les aides et les officiels peut être garantie à tout moment. Par conséquent, la FSSE considère qu’il est tout à fait réaliste que des événements avec un plus grand nombre de participantes et de participants puissent avoir lieu sans aucun problème et sans contribuer à aggraver la situation pandémique dans le pays – sous réserve du respect des concepts de protection clairs. Un regard rétrospectif sur la situation après les premiers assouplissements du premier semi-confinement en été 2020 démontre que l’organisation d’événements avec un plus grand nombre de participants ainsi qu’avec un nombre réduit de spectateurs n’a engendré aucun problème.

Dans cette optique, le Comité de la FSSE a adressé ce jour un courrier à la conseillère fédérale Viola Amherd ainsi qu’à Matthias Remund, directeur de l’office fédéral du sport OFSPO pour demander des assouplissements rapides et réels pour les concours officiels de sport équestre dans le domaine amateur afin que des compétitions équestres – justifiées au sens des points susmentionnés -  soient à nouveau possibles dans un cadre raisonnable.

Source FSSE

Comments are closed.

^